Pompe à chaleur eau chaude sanitaire

Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
4.0kW18.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option
Filtre
Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
4.0kW18.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option

Pompe à chaleur eau chaude sanitaire

Le principe  de fonctionnement d’une pompe à chaleur pour produire de l’eau chaude est relativement simple. Les pompes à chaleur air-eau prélèvent les calories présentes dans l’air extérieur, et cette étape se produit au niveau de l’unité extérieure. La chaleur vaporise le fluide caloporteur. A l’état gazeux, le compresseur va comprimer le fluide pour élever sa température et le délivrer à l’unité intérieure. Le condenseur va alors gérer la liquéfaction du fluide caloporteur en restituant sa chaleur à l’eau. C’est ainsi que l’eau chaude est produite par une pompe à chaleur air-eau. Faire circuler le fluide qui transfère la chaleur à travers le compresseur consomme de l’électricité.

 

Le chauffage

Vous pouvez installer des émetteurs de chaleur au système de chauffage central, qui dissipe la chaleur dans toute la maison. Il existe trois émetteurs possibles grâce à votre pompe à chaleur air-eau : radiateur haute température, radiateur basse température et enfin chauffage au sol.

Il y a certaine compatibilité entre le modèle de pompe à chaleur air-eau que vous avez installé et le système de chauffage que vous avez ou allez installer une pompe à chaleur. En effet, chaque mode implique une plage de températures pour un fonctionnement de la pompe à chaleur optimal :

  • La température de l’eau du radiateur haute température est comprise entre 70° et 90° Celsius. Ils offrent le meilleur confort intérieur, mais nécessitent une consommation électrique plus élevée pour maintenir cette température.
  • La température de l’eau du radiateur basse température est comprise entre 45° et 50° Celsius. Il est plus volumineux que le modèle haute température. En effet, compte tenu de la température de l’eau plus basse, il faut une plus grande surface pour chauffer efficacement votre pièce.
  • Enfin, le chauffage au sol s’adapte bien aux basses températures. Il représente une solution intéressante pour les constructions neuves (difficile à mettre en œuvre dans de simples travaux de rénovation de maisons). Ce système de chauffage central diffuse une chaleur douce et homogène et procure un véritable confort.

 

La production d’eau chaude sanitaire

Outre le chauffage, les pompes à chaleur air-eau peuvent également fournir la production d’eau chaude sanitaire (ECS). En effet, les chauffe-eaux thermiques chauffent plus de 1000 litres d’eau chaude par jour à 55°C, soit suffisamment d’eau chaude pour une famille de 5 ou 6 personnes. De plus, le système est bien meilleur que son concurrent, le chauffe-eau classique. De plus, les chauffe-eaux thermodynamiques (fonctionnant sur la base de pompes à chaleur air-eau) consomment généralement 70 % d’énergie en moins et réduisent les coûts globaux de 50 % par rapport aux chauffe-eaux conventionnels.

L’installation pompe à chaleur eau chaude sanitaire

Une pompe à chaleur air/eau doit être raccordée au circuit de chauffage de votre logement. Les modules extérieurs sont placés à l’extérieur de la maison :

  • dans le jardin ;
  • sur la terrasse;
  • Sur les balcons des appartements, etc.

Le coefficient de performance (COP) d’une pompe à chaleur dépend directement de l’emplacement de l’équipement. Pour de meilleures performances, veillez à placer le module extérieur de la pompe à chaleur air/eau :

  • Tenir à l’écart des courants d’air (pour protéger les moteurs des ventilateurs des appareils) ;
  • Éloignez-le des voisins (évitez les nuisances sonores).

 

Pour une pompe à chaleur air/eau intégrée, le module extérieur est le seul module à installer. Pour les pompes à chaleur split air/eau, cette unité extérieure est complétée par un module intérieur placé dans votre logement. Lors de la rénovation, ce module interne peut être installé à côté de la chaudière existante. Cette proximité simplifie le raccordement de la pompe à chaleur air/eau au circuit de chauffage de votre logement.

Le dernier composant de ce chauffage est le circuit frigorifique. Son rôle est de faire circuler la chaleur de l’unité extérieure vers l’unité intérieure.

 

Les avantages de la pompe à chaleur air-eau

  • La PAC air-eau peut vous faire économiser beaucoup d’énergie et donc réduire les coûts. Votre facture de chauffage peut être divisée par 3 à 4 (à condition que la pompe récupère 3 ou 4 kWh pour chaque kWh d’électricité consommé).
  • Ce système de chauffage est écologique car il utilise une énergie non polluante et renouvelable. De plus, il ne repousse pas les émissions polluantes et les déchets, donc aucun tuyau d’échappement n’est nécessaire.
  • Il offre également un véritable confort chauffé et diffuse rapidement et uniformément une chaleur agréable dans toute la maison ;
  • Il peut s’adapter aux différents systèmes de chauffage ;
  • Facilité d’utilisation car il fonctionne de manière autonome et son système de réglage permet de répondre aux besoins de tous les occupants (réglable et programmable à distance) ;
  • Installation simple et rapide ;
  • Aucun combustible tel que le bois… vous n’avez donc pas besoin d’espace de rangement;
  • Éligible aux aides financières : Si votre logement a plus de 2 ans et que vous faites installer votre pompe à chaleur par un professionnel chauffagiste RGE comme Logista Hometech, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières et primes énergies, car la PAC est un système de chauffage à haute efficacité énergétique.

 

Les aides financières et primes énergies

Pour permettre la transition énergétique de la maison, l’État a mis en place plusieurs programmes pour vous aider à financer vos efforts de rénovation thermique.

 

  • Ma Prime Rénov’ 2 : En 2020, la combinaison du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) et de l’aide de l’Anah a donné naissance au programme Ma Prime Rénov’. Depuis début 2021, l’aide est accessible à tous les ménages (sans conditions de ressources) et couvre tous les travaux de rénovation énergétique, y compris l’installation de pompes à chaleur.
  • Éco-prêt à taux zéro : L’éco-prêt à taux zéro (Eco PTZ) comprend les prêts obtenus auprès des banques partenaires. Le projet doit porter sur un financement de travaux de performance énergétique de l’ordre de 30 000 €. Le prêt est sans intérêt et remboursable sur 15 ans.
  • La TVA à 5,5% sur les pompes à chaleur vise à favoriser le remplacement des chaudières gaz ou fioul et l’installation de pompes à chaleur. Ces thermopompes doivent respecter certaines normes d’efficacité pour être admissibles. Pour évaluer ces critères d’efficacité énergétique, nous nous basons sur le COP (Coefficient de Performance) de la pompe à chaleur.

Les pompes à chaleur existent aussi en version air-air qui permet de produire du chauffage et de la climatisation (rafraîchissement) en version split.

Connexion

Connexion