Chaudière Gaz

Chaudière granulés à condensation

Chaudière granulés à condensation

Vérifiez si Logista Hometech Intervient chez vous

Filtrez vos résultats
Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
5.0kW39.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Nombre de sorties
Sélectionner une option

Aucun produit ne correspond à votre sélection.

Qu’est-ce qu’une chaudière à granulés ?

Le principe du chauffage aux granulés est simple et est similaire à une chaudière à gaz : le combustible est introduit dans la chambre de combustion de l’appareil, où il brûle pour générer de la chaleur. La chaudière est autonome et ses équipements permettent une gestion automatique de l’alimentation, de l’allumage, de l’arrêt et, pour certains modèles, du décentrage.

Si vous cherchez à remplacer votre ancienne chaudière (le fioul ou les bûches) et que votre maison n’est pas raccordée au gaz de ville, une chaudière à granulés est une excellente option. En effet, il vous permet d’améliorer votre impact environnemental et vos performances de chauffage.

Une chaudière à granulés à condensation, c’est quoi ?

Les chaudières à condensation performantes font partie des modèles les plus performants. Elle consomme 12% à 15% d’énergie en moins qu’une installation standard. Les chaudières à condensation à pellets peuvent également atteindre des rendements supérieurs à 100 %, de sorte qu’elles sont capables de générer plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Concernant l’installation de la chaudière à condensation, elle peut être raccordée à tous types de systèmes de chauffage à eau chaude. Par conséquent, il fonctionne parfaitement avec les systèmes de chauffage par le sol ou les radiateurs à chaleur douce.

Les avantages de la chaudière granulés condensation

La technologie de condensation permet de récupérer la quasi-totalité de l’énergie des gaz de combustion des granulés de bois. Ce gain de chaleur de plus de 15% se traduit par une consommation moindre de granulés de bois, un chauffage plus sobre et écologique, et des factures plus économiques.

En effet, en condensant la vapeur d’eau, la chaudière s’échauffe, car l’eau récupérée est plus chaude que l’eau du robinet. Cela évite une consommation de gaz supplémentaire. De plus, l’eau condensée est réutilisée pour fournir des circuits d’eau sanitaire pour les cuisines ou les salles de bains, ainsi que des réseaux de chauffage tels que des radiateurs ou des planchers chauffants.

Les chaudières à condensation ont également l’avantage d’être plus respectueuses de l’environnement, car elles consomment moins de combustible et donc produisent moins de combustible et donc émettent moins de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Une chaudière à condensation plus compacte et esthétique permet au final une meilleure intégration tout en libérant de l’espace.

L’installation de la chaudière à condensation

Si vous possédez déjà une chaudière (fioul, gaz ou charbon) vous pouvez la remplacer par une chaudière à granulés de bois (ou granulés). Les raccordements au circuit de chauffage seront les mêmes.

Pour pouvoir installer une chaudière à granulés de bois, vous n’avez besoin que d’une seule boucle de chauffage central, la boucle d’eau chaude à haute température qui alimente les radiateurs. Si votre chauffage central est un circuit basse température (radiateurs basse température ou plancher chauffant ; eau 25 à 50°C), une chaudière à granulés de bois peut également convenir.

À moins d’avoir une grande expertise dans ce domaine, vous devriez faire appel à un professionnel pour installer une chaudière à granulés de bois. Si vous respectez les normes requises, vous pouvez également bénéficier d’une aide financière importante par l’intermédiaire d’un installateur qualifié. Concernant l’entretien des chaudières à granulés de bois, il est imposé par la loi qu’elles soient inspectées au moins une fois par an par un professionnel certifié RGE (tel que votre chauffagiste Logista Hometech) afin de vérifier le bon fonctionnement de la chaudière. De plus, les conduits de fumée doivent être nettoyés au moins deux fois par an, dont une fois pendant le chauffage.

La chaudière à granulés : le fonctionnement

Les chaudières à granulés fonctionnent comme des chaudières conventionnelles au gaz ou au fioul. La chaleur issue de la combustion des pellets est cédée à l’eau qui est soit directement injectée dans le circuit des radiateurs, soit stockée dans un ballon d’eau chaude sanitaire (ECS).

Le processus est complètement autonome, car la chaudière démarre automatiquement en fonction de la température interne souhaitée.

Cependant, il doit disposer d’un approvisionnement suffisant en granulés pour fonctionner. Cette alimentation peut se faire automatiquement à l’aide d’une vis sans fin ou d’un système d’aspiration, en amenant directement dans la chaudière les granulés placés dans un silo voisin, ou même manuellement lorsque la chaudière dispose d’un réservoir interne.

Les types de chaudière à granulés

Chaudière à pellets à vis sans fin : La vis sans fin de la chaudière tourne sur elle-même, amenant les pellets dans les tubes inclinés. Ce mouvement mécanique nécessite de l’électricité pour fonctionner, ce qui entraînerait une consommation électrique supplémentaire. Ce système est privilégié, car il est plus direct. Cependant, le stockage des granulés doit être proche de la chaudière pour fonctionner.

Chaudière à granulés par aspiration : Ce type de chaudière est directement raccordé au silo. L’appareil aspire automatiquement les granulés de bois du réservoir d’eau. Ils sont ensuite envoyés au brûleur de la chaudière. C’est une installation plus compliquée, mais elle permet de déplacer le silo jusqu’à 20 mètres de la chaudière.

Chaudière à pellets à condensation : Ce modèle est équipé d’une technologie permettant de récupérer la chaleur des fumées produites par la chaudière. Ce type de chaudière est plus performant et efficace, et permet également d’importantes économies d’énergie.

L’entretien de la chaudière à granulés

Un arrêté impose un entretien annuel des chaudières bois d’une puissance comprise entre 4kW et 400kW. L’entretien est à votre propre initiative, assurez-vous de faire appel à des professionnels qualifiés comme votre chauffagiste Logista Hometech.

Un technicien doit effectuer une inspection complète de l’installation (nettoyage et réglage) pour rendre ces propriétés optimales et durables. Parmi les éléments examinés figurent notamment le réservoir de carburant, le système d’aspiration et le mécanisme de combustion. Si votre chaudière est bien entretenue, elle durera plus longtemps.

Le ramonage est obligatoire et ne doit pas être ignoré. Le règlement sanitaire départemental impose un ramonage deux fois par an. L’un des ramonages devait être fait pendant l’hiver et l’autre en dehors de la période de chauffage.

Le ramonage de cheminée est essentiel pour un chauffage sécuritaire. En effet, ne pas assurer cet entretien peut être un facteur aggravant pour votre assurance en cas de sinistre. Cela peut également entraîner des intoxications liées à l’émission de gaz toxiques si les canalisations sont bouchées.

Qu’il s’agisse de l’installation, de la mise en service, de l’entretien ou de la réparation de votre système de chauffage, faites confiance à vos experts en chauffage Logista Hometech certifiés RGE QUALIBAT.

Les aides pour l’installation de la chaudière à granulés à condensation

MaPrimeRénov’ : MaPrimeRénov’ est attribué à un ensemble de travaux entraînant un gain énergétique d’au moins 25 %. Le montant varie en fonction de vos revenus. Si vos revenus sont dans la catégorie “ressources très modestes”, le montant est de 50% du montant hors TVA travaux (dans la limite de 10 000 euros maximum).

L’Éco Prêt à Taux Zéro (Eco PTZ) : Il s’agit d’un prêt spécial à taux zéro pour les propriétaires de maisons construites avant le 1er janvier 1990 (à partir du 1er juillet 2019, si la maison est construite depuis plus de 2 ans) Les intérêts de ce prêt sont payés par l’État.

TVA réduite : Le taux de TVA, qui est généralement de 20%, peut être réduit à 10% voire 5,5%, selon la performance énergétique de l’équipement choisi.

Découvrez nos autres catégories produits

Connexion

Connexion