Pompe à chaleur de 10,1 kW à 20 kW

Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
10.0kW18.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option
Filtre
Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
10.0kW18.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option

Pompe à chaleur 10 kW à 20 kW

Une pompe à chaleur de 10 kW à 20 kW est un appareil qui transfère la chaleur d’un environnement chaud fournissant de l’énergie comme l’air, l’eau ou le sol vers un environnement froid comme votre maison, qui devient alors le récepteur.

Le transfert de chaleur s’effectue via un fluide caloporteur, un réfrigérant. Ce fluide circule en boucle fermée dans la pompe à chaleur. Le principe de fonctionnement est le même que pour le réfrigérateur, mais le fonctionnement est inversé.

Le bilan écologique de la pompe à chaleur 10 kW à 20 kW

Les pompes à chaleur efficaces utilisent la chaleur de leur environnement de manière écologique. Il y a trois choses à considérer lors du test de la compatibilité climatique d’une pompe à chaleur. Le premier élément est le coefficient de performance annuel (COP), qui est le rapport entre l’approvisionnement annuel en énergie thermique et la consommation annuelle d’énergie. Ensuite, il convient de prêter attention à la source du courant nécessaire et aux émissions de CO² qu’il peut engendrer.

En cas de fuite, si le réfrigérant est rejeté dans l’atmosphère peut avoir un impact négatif sur l’environnement, les pompes à chaleur modernes utilisent des réfrigérants respectueux de l’environnement.

 

Quelle est la consommation énergétique de la pompe à chaleur 10 kW à 20 kW ?

Avec une pompe à chaleur, 80% de l’énergie thermique nécessaire peut être obtenue simplement en captant les calories présentes dans l’air ou du sol, c’est-à-dire à partir d’une énergie renouvelable et respectueuse de l’environnement et 100% renouvelable. Les 20 % restants de l’énergie thermique sont de l’électricité, la pompe à chaleur fonctionne à l’électricité.

 

Comment préparer l’installation de la pompe à chaleur 10 kW à 20 kW ?

  • Quel type de pompe à chaleur air-air ou air-eau : Si ce système de chauffage vous intéresse, vous avez peut-être remarqué qu’il existe plusieurs types de pompes à chaleur qui varient dans leurs caractéristiques et leur fonctionnement :
  • Pompe à chaleur air-eau : L’appareil extrait la chaleur de l’air extérieur et la convertit en chaleur pour produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire (ECS). C’est donc à la fois un système de chauffage efficace, économique et écologique.
  • Pompe à chaleur air-air : Les pompes à chaleur air-air fonctionnent différemment des pompes à chaleur air-eau. Il récupère la chaleur de l’air extérieur pour la restituer à l’air chaud de l’habitation grâce à un ventilo-convecteur. En version réversible, elle permet de rafraîchir votre foyer.
  • Il est important de connaitre les pièces que vous souhaitez chauffe : un monobloc ou bibloc, en chauffage seul ou en split (pour la climatisation en version air-air)/chauffage seul ou avec production d’eau chaude sanitaire (pour la version air-eau)
  • Coefficient de performance : Le coefficient de performance est mesuré dans les conditions spécifiées dans la norme EN 14511. Il peut comparer les performances de différents modèles de pompes à chaleur. Si vous souhaitez vous assurer une efficacité optimale, achetez une pompe à chaleur avec un COP de 3 ou plus.

 

  • De quoi avez-vous besoin ? Votre pompe à chaleur peut à la fois chauffer votre logement et produire de l’eau chaude sanitaire. Dans ce cas, la pompe à chaleur contient un ballon d’eau chaude, ou son installation comporte un dispositif déporté de stockage d’eau chaude sanitaire. Si vous souhaitez maximiser vos économies, sachez que vous pouvez également combiner une pompe à chaleur pour le chauffage avec un chauffe-eau thermodynamique pour la production d’eau chaude sanitaire. A noter que vous pouvez ajouter des émetteurs de chaleur au choix (radiateur haute température ou basse température, planché chauffant ou rafraîchissant, ventilo-convecteur, etc.).
  • Emplacement de la pompe à chaleur : Selon le modèle choisi, l’installation d’une pompe à chaleur nécessite plus ou moins d’espace pour une unité intérieure, mais nécessite également l’installation d’une unité extérieure à l’extérieur.
  • Quand installer une pompe à chaleur de 10 kW à 20 kW ? En théorie, ce type d’équipement peut être installé à tout moment de l’année. En effet, les professionnels du chauffage ont souvent plus de disponibilités à leur agenda durant le printemps et l’été. De plus, comme l’installation d’une pompe à chaleur demande beaucoup de travail, il y a moins de restrictions à ne pas chauffer à des températures agréables.

 

Les aides pour l’installation d’une pompe à chaleur 10 kW à 20 kW

Afin d’aider les Françaises à financer les travaux de rénovation énergétique, l’État a mis en place des aides et primes d’énergie. Ces aides concernent également l’installation de la pompe à chaleur 10 kW à 20 kW grâce à leur grande efficacité énergétique. Pour avoir ces aides, il vous faut contacter un installateur certifié RGE pour l’installation et l’entretien de votre pompe à chaleur. Les aides sont les suivantes :

  • MaPrimeRenov : MaPrimeRenov permet de couvrir une partie des dépenses réalisées dans l’achat et l’installation de système de chauffage écologique et performant comme la PAC air-eau ou air-air.
  • L’Éco Prêt à Taux Zéro : L’ÉcoPTZ est un prêt sans intérêt pour financer les travaux de rénovation énergétique. En fonction des travaux, l’aide peut atteindre les 30 000€. Pour l’obtenir, vous devez être propriétaire, occupant ou bailleur, quel que soit votre niveau de revenus.
  • TVA à taux réduit : La TVA à 5,5% concerne l’amélioration de la qualité énergétique. La TVA habituellement à 10% passe à 5,5% pour l’installation d’une pompe à chaleur 10 kW à 20 kW.

Habiter Mieux Sérénité de l’Anah : Ces aides sont destinées aux projets énergétiques des ménages à faibles ou très faibles revenus. Pour être éligible, le travail doit atteindre au moins 35 % de performance énergétique. Les montants des aides varient en fonction de vos ressources. Pour l’obtenir, vous devez être propriétaire, occupant ou bailleur, quel que soit votre niveau de revenus.

Connexion

Connexion