Chaudière à granulés

Vérifiez si Logista Hometech
Intervient dans votre secteur

Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Classe énergétique
Sélectionner une option
Marque
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Efficacité énergétique (SCOP)
Sélectionner une option
Type de source de chaleur
Sélectionner une option
Temps de chauffe
Sélectionner une option
Puissance PAC
Sélectionner une option
Production d'eau chaude sanitaire
Sélectionner une option
Fluide
Sélectionner une option
Efficacité saisonnière
Sélectionner une option
Emplacement
Sélectionner une option

Aucun produit ne correspond à votre sélection.

Tout savoir sur la chaudière à granulés

Les chaudières à granulés sont une excellente alternative aux chaudières fioul ou au gaz propane. Si votre maison n’a pas la possibilité d’être raccordée au réseau de gaz, ces systèmes de chauffage offrent un très bon rendement, une grande inertie et une sensation de confort optimale.

Les granulés de bois sont brûlés dans un foyer fermé et chauffent l’eau qui est envoyée dans le circuit hydraulique qui alimente les radiateurs de votre maison. L’allumage est automatique pour ces chaudières. Cette combustion peut également être utilisée pour produire de l’eau chaude sanitaire (ECS), en combinant un ballon d’eau chaude. Le fonctionnement de cette chaudière à granulés est similaire à celui d’un poêle à pellets, qui est un système de chauffage d’appoint combiné à un chauffage central hydraulique, une pompe à chaleur, un chauffage au sol ou des radiateurs électriques. Il existe également des chaudières mixtes. Deux formes d’énergie sont utilisées : Pellet et gaz ou fioul, pellet de bois et chauffage solaire.

Les différents types de chaudière à granulés

Il existe trois principaux types de chaudières à granulés de bois, chacun avec une technologie, une efficacité énergétique et un stockage différents :

  • La chaudière à granulés à vis : le système à vis, utilise l’électricité pour faire tourner le tube incliné qui alimente l’appareil. Il s’agit d’un système le plus direct et le plus simple, mais les granulés de bois doivent être stockés à proximité immédiate de la chaudière,
  • La chaudière à pellets à aspiration : le système d’aspiration, comme son nom l’indique, permet à la chaudière d’aspirer les pellets de bois du silo auquel elle est reliée et de les introduire directement dans le brûleur. Avec ce système, il n’est pas nécessaire de stocker le combustible directement à côté de la chaudière, mais il faut prévoir un espace pour installer le silo. Cette zone de stockage ne doit pas se trouver à plus de 20 m de la chaudière,
  • La chaudière à condensation à granulés : comme les chaudières à gaz et à fioul, la chaudière à condensation à granulés est encore plus performante et écologique. La chaudière à condensation récupère la chaleur contenue dans les fumées de combustion, au lieu de l’expulser. Ce modèle est de plus en plus populaire en raison de son efficacité thermique supérieure et des importantes économies d’énergie qu’il permet de réaliser.

Pourquoi remplacer sa chaudière fioul par une chaudière à pellets ?

Si vous souhaitez remplacer votre vieille chaudière au fioul par une chaudière plus écologique et plus économique, la chaudière à granulés est une solution idéale. Les chaudières au fioul, dont le gouvernement prévoit d’interdire l’installation d’ici 2022, ne pourront plus bénéficier d’aucun avantage financier autre que la TVA à 5,5 %, tandis que les appareils de chauffage plus écologiques bénéficieront d’un double régime de soutien gouvernemental. Primes CEE, la prime à la conversion des chaudières, TVA à 5,5%, Éco Prêt à Taux Zéro  et MaPrimeRénov’. Cette dernière aide vient d’être réformée et étendue à tous les propriétaires et aux syndicats de copropriétaires. Le niveau de subvention, qui varie selon le type de chauffage, vise à inciter les particuliers à choisir les solutions les plus écologiques.

Une fois l’obstacle de l’investissement surmonté grâce aux aides, le choix d’une chaudière à granulés de bois s’avère également intéressant en termes d’utilisation. Les granulés de bois ne sont pas seulement le combustible le plus écologique, mais aussi le plus avantageux à l’achat. Fin août, il fallait payer en moyenne 730 € pour 1 000 litres de mazout, contre 510 € pour 2 tonnes de granulés en vrac, ce qui représente une économie d’environ 30 % sur les frais de chauffage.

Les avantages du chauffage à pellets

  • Naturellement écologique

Si votre habitation n’est pas raccordée au gaz de ville, une chaudière à granulés de bois est une alternative intéressante au fioul ou au bois de chauffage. Les granulés de bois sont un produit transformé dérivé de copeaux ou de sciure de bois. Puisqu’ils utilisent une énergie renouvelable pour leur fonctionnement, cette installation est respectueuse de l’environnement.

  • Faibles coûts d’exploitation

Le bois est réputé pour être l’énergie la moins chère du marché. Le prix des pellets de bois par kWh est similaire à celui du gaz naturel. Vous pouvez vous attendre à payer en moyenne entre 200 € et 360 € par tonne de pellets. Comme ce carburant ne nécessite pas d’abonnement supplémentaire auprès de votre fournisseur de gaz ou d’électricité, il est plus avantageux à l’usage. Les pellets peuvent être obtenus de plusieurs manières, en fonction de la charge de la chaudière :

  • Manuel : vous pouvez acheter des pellets dans quelques sachets et les stocker dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière.
  • Automatique : nous vous recommandons de transporter une ou plusieurs tonnes de pellets une fois par an et de les stocker dans le silo qui les livre à votre chaudière.
  • Un système autonome

Contrairement aux chaudières à bûches, qui doivent être alimentées manuellement, les chaudières à granulés sont équipées de réservoirs d’eau. Il fonctionne donc de manière autonome, à condition bien sûr que le réservoir soit plein.

La chaudière doit être alimentée régulièrement. Tout comme le carburant, vous pouvez les acheter dans des sacs ou en vrac.

  • Un système rapide à installer

Si vous disposez déjà d’un circuit de chauffage central (fioul, gaz, charbon…), installer une chaudière à granulés se fera rapidement. En effet, il vous suffit de raccorder votre nouvelle chaudière à granulés à votre circuit de chauffage existant. Ce raccordement demande des compétences particulières. Il faut donc faire appel à un chauffagiste certifié RGE comme votre installateur Logista Hometech.

La puissance des chaudières à granulés

La puissance (mesurée en kilowatts) mesure la capacité à générer de la chaleur. Aujourd’hui, les chaudières à granulés peuvent fournir jusqu’à 60 % des besoins de chauffage d’une maison. Pour éviter le gaspillage d’énergie, il est important d’estimer la quantité d’énergie nécessaire pour chauffer votre maison. La puissance de l’appareil, exprimée en kW, détermine si l’appareil peut produire de la chaleur pour une habitation. Pour estimer l’énergie nécessaire au chauffage d’un logement, plusieurs facteurs doivent être pris en compte afin de déterminer les besoins énergétiques :

  • La surface du logement ;
  • Le nombre d’habitants ;
  • La qualité de l’isolation d’un bâtiment ou d’une maison.
  • La taille du terrain joue également un rôle dans le choix de la chaudière à granulés. Plus la surface totale du terrain est grande, plus la puissance nécessaire est importante.

Comment choisir une puissance adaptée ?

Voici quelques conseils pour choisir la puissance de chauffage adaptée à votre maison :

  • Pour les surfaces inférieures à 120 m², la puissance recommandée se situe entre 12 kW et 25 kW et, pour la production d’eau chaude, entre 20 kW et 30 kW.
  • Pour les surfaces supérieures à 120 m², nous recommandons au moins 20 kW pour le chauffage et au moins 25 kW pour la production d’eau chaude.
  • Si la surface totale du logement dépasse 150 mètres carrés, la chaudière doit avoir une puissance d’au moins 25 kW pour le chauffage des pièces de vie et de plus de 30 kW pour le chauffage des locaux et de l’eau.
  • Le rendement global (%) est utilisé pour mesurer son efficacité. C’est le rapport entre le combustible nécessaire au fonctionnement normal et la chaleur produite. Plus le rendement est élevé, moins la chaudière a besoin de combustible pour fonctionner. Le rendement moyen des chaudières à granulés varie de 75% à 90%. Dans le cas des chaudières à granulés à condensation, il peut dépasser 100 %.

Comme indiqué précédemment, il convient de noter en particulier que la capacité des appareils nécessaires dépend également du nombre d’occupants du logement et de l’isolation des pièces d’habitations. Outre l’utilisation de solutions de chauffage efficaces sur le plan énergétique, le gouvernement encourage un certain nombre de programmes visant à rendre les maisons plus écologiques.

Des aides pour l’installation de chaudière à granulés

Avec Ma Prime Renov’, cumulable avec l’aide Coup de Pouce, l’installation d’une chaudière à granulés vous permet de réaliser des économies.

Les aides sont modulées sen fonction de vos revenus :

  • Pour les revenus très modestes, vous pouvez accumuler MaPrime Rénov’ + Prime Coup de Pouce/CEE pour une aide allant jusqu’à 15 200 euros.
  • Pour les revenus modestes, vous pouvez accumuler MaPrime Rénov’ + Prime Coup de Pouce/CEE pour une aide allant jusqu’à 12 800 euros.
  • Pour les revenus intermédiaires, vous pouvez accumuler MaPrime Rénov’ + Prime Coup de Pouce/CEE pour une aide allant jusqu’à 6 900 €
  • Pour les revenus aisés, vous pouvez accumuler MaPrime Rénov’ + Prime Coup de Pouce/CEE pour une aide allant jusqu’à 2 500 €.

Il existe d’autres aides comme l’Éco Prêt à Taux Zéro (Éco PTZ) ou la TVA à 5,5%.

Découvrez nos autres catégories produits

Connexion

Connexion