Pompe à chaleur de 3 kW à 10 kW

Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
4.0kW10.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option
Filtre
Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
4.0kW10.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option

La pompe à chaleur 3kW à 10kw

En choisissant une pompe à chaleur, vous optez pour une source écologique et renouvelable. En installant une PAC, vous pouvez faire un choix économique en divisant votre consommation d’énergie par 3.
Des pompes à chaleur de 3 kW à 10kW (équivalent à la puissance pouvant chauffer 150 mètres carrés) équipent un grand nombre de foyers. Les raisons de leur succès sont un fonctionnement respectueux de l’environnement et des capacités d’économie d’énergie grâce à sa grande efficacité énergétique.

Quel est le fonctionnement d’une pompe à chaleur de 3kW à 10kw ?

Une pompe à chaleur est un appareil de chauffage qui fonctionne à l’énergie renouvelable, qui capte l’énergie présente dans le milieu extérieur. Cette énergie fournie est dans l’air qui nous entoure. Une pompe à chaleur va extraire cette énergie gratuite et la réinjecter dans le système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (ECS).

Les pompes à chaleur puisent l’énergie de sources naturelles (air ambiant intérieur ou extérieur) et élèvent leurs niveaux de température pour distribuer plus de chaleur dans la maison. Cette opération est souvent comparée à un “réfrigérateur à l’envers”. Les pompes à chaleur fonctionnent plus efficacement s’il y a une grande différence de température entre la source de chaleur initiale (appelée « source froide ») et la source de chaleur résidentielle.

Les différentes pompes à chaleur de 3kW à 10kw

Les principales pompes à chaleur sont les pompes à chaleur air-air et les pompes à chaleur air-eau.

Comme son nom l’indique, une pompe à chaleur air-air n’utilise que de l’air : elle aspire l’air froid de l’extérieur, le transforme en air chaud et le diffuse dans l’habitation. En été, votre pompe à chaleur air-air rafraîchit l’air en version split ou aussi appelé réversible (climatisation/ventilation).

De leur côté, les pompes à chaleur air-eau recyclent également l’air froid et les calories qu’il contient. Ces calories ont de l’énergie et elles chauffent l’eau. L’eau chaude est ensuite fournie aux radiateurs et aux canalisations de l’habitation. En revanche, si vous disposez d’une pompe à chaleur air-eau et d’un radiateur, vous ne pouvez pas réduire la température en période de canicule. Pour cela, il faut combiner une pompe à chaleur air-eau avec un autre système, comme un ventilo-convecteur.

Si vous choisissez une pompe à chaleur air-eau, vous pouvez choisir de la combiner avec un autre système de production d’eau chaude. Cela vous permettra de réduire vos factures d’énergie liées au chauffe-eau. Les pompes à chaleur air-air, quant à elles, ne chauffent pas l’eau. Ces pompes à chaleur sont disponibles en monobloc ou bibloc et sont compatibles avec les maisons neuves et en rénovation.

Pourquoi installer une pompe à chaleur chez soi ?

Outre les différences entre les pompes à chaleur air-air et air-eau, notez que toutes ces solutions ont un point commun, notamment en ce qui concerne la consommation d’énergie. En effet, les pompes à chaleur sont idéales pour limiter leur consommation de gaz ou d’électricité. Ici, aucun combustible fossile n’est nécessaire pour le chauffage. L’empreinte énergétique de la maison est réduite et les coûts d’installation sont généralement amortis en moins de 5 ans.

Les pompes à chaleur sont idéales pour les chauffages d’appoint dans les régions très froides. En effet, il ne suffit pas à lui seul si la température descend en dessous de -10°C. Mais c’est tout de même plus écologique que les convecteurs au fioul du marché.

L’installation de la pompe à chaleur 3kW à 10kw

L’installation d’une pompe à chaleur air-air est relativement compliquée : il faut disposer d’un grenier ou d’un faux plafond pour les gaines d’alimentation par l’air. Des appartements chauffés indépendamment peuvent être envisagés pour ce projet, mais l’accord préalable des copropriétaires doit être obtenu.
Seules, les pompes à chaleur air-eau s’adaptent aux systèmes de chauffage existants, réduisant leurs contraintes d’installation. Les pompes à chaleur sont idéales pour le remplacement de chaudière gaz ou fioul.

Attention à prendre en compte le COP : Le COP, ou Coefficient de Performance, est un coefficient auquel il faut absolument faire attention lorsqu’on parle d’une pompe à chaleur, car il mesure ses performances en mode chauffage.

Les aides financières

Afin d’accompagner les foyers Français dans les travaux de rénovation énergétique, l’État a mis en place des aides financières et primes énergie. La pompe à chaleur étant un appareil de chauffage écologique utilisant les calories présentes dans l’air extérieur ou intérieure pour fonctionner, son installation vous permet de profiter de ces aides. Pour cela, il est impératif de faire appel à un installateur professionnel certifié QUALIBAT RGE, comme votre Plombier-Chauffagiste Logista Hometech. Ces aides sont la suivante :

• MaPrime Rénov’ : Il s’agit d’un programme national d’aide au financement des travaux de rénovation énergétique. Le montant de cette prime forfaitaire dépend des revenus du bénéficiaire, des éventuels bénéfices écologiques des travaux, de la nature des travaux et du produit final de remplacement.
• Éco-Prêt à Taux Zéro (EcoPTZ) : L’Eco-Prêt à Taux Zéro est un programme de prêt à taux zéro qui permet de financer des travaux d’amélioration des performances énergétiques quel que soit le revenu.
• TVA réduite : Ce taux de TVA à 5,5% s’applique aux travaux améliorant les performances énergétiques et aux travaux qui en sont indissociables (déplacement de radiateurs, dépose de sols…). Ils ne comprennent pas les autres travaux de rénovation ou d’esthétique.
• CEE : Les CEE peuvent prendre des noms différents selon l’organisme qui les émet, d’où l’appellation « prime énergie », « prime économies d’énergie » ou encore « prime éco-énergie ».

L’entretien de la pompe à chaleur de 3kW à 10kW

Toutes les pompes à chaleur entre 4 et 70 kW doivent être entretenues tous les 2 ans par des professionnels certifiés RGE. Ce sont les occupants du logement qui en assurent l’entretien, que vous soyez propriétaire ou locataire, si votre chauffage est :

• Pompes à chaleur air de type pompe à chaleur air-eau ou air-air ;
• Pompe à chaleur géothermique
• VMC thermodynamique (composée d’une combinaison pompe à chaleur air-air et ventilation mécanique double flux).

Connexion

Connexion