Pompe à chaleur jusqu'à 150 m²

Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
4.0kW10.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option
Filtre
Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
4.0kW10.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option

Pompe à chaleur jusqu’à 150m²

Une pompe à chaleur jusqu’à 150 m², aussi appelée « PAC », est un système de chauffage et/ou de climatisation écologique et économique. En effet, le principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur permet de chauffer votre logement en prélevant les calories présentes dans l’air extérieur ou air ambiant (énergie renouvelable et gratuite) et en les restituant à l’intérieur. De ce fait, c’est le seul système de chauffage qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme, augmentant ainsi votre confort thermique et réalisant des économies importantes.

Une pompe à chaleur se compose généralement d’une unité extérieure et d’une ou plusieurs unités intérieures. Comme son nom l’indique, une unité extérieure est située à l’extérieur de votre maison sur une terrasse, un balcon ou un jardin, tandis qu’une unité intérieure est située dans la pièce que vous souhaitez. La pompe à chaleur est une solution idéale pour un projet de construction ou de rénovation.

Les différentes pompes à chaleur 150m²

Il existe différents types de pompes à chaleur : les pompes à chaleur air-air (mono et multi-split) et les pompes à chaleur air-eau (intégrales ou split, simple, double ou triple service ; basse, moyenne ou haute température).

Pompes à chaleur air-eau : Adaptées aux constructions neuves et à la rénovation, en maison individuelle ou en appartement, les pompes à chaleur air-eau sont idéales pour chauffer votre logement ou produire de l’eau chaude sanitaire (ECS). Il existe différentes catégories de pompes à chaleur air-eau, à savoir les pompes à chaleur monobloc ou les pompes à chaleur deux pièces (avec raccordements frigorifiques ou hydrauliques).

Pompes à chaleur air-air : Les pompes à chaleur air-air sont utilisées pour chauffer ou refroidir une maison. Il en existe plusieurs types : mural, gainable, console ou cassette.

Ils peuvent être monosplit (mural, console, cassette), c’est-à-dire des unités intérieures pour les unités extérieures qui permettent de refroidir ou de chauffer une seule pièce (dans le cas des pompes à chaleur réversibles) ; ou pour les unités gainables qui permettent de climatiser plusieurs pièces , de type multi-split avec plusieurs unités intérieures (de 1 à 5), reliées à l’unité extérieure, permettant de chauffer ou de climatiser plusieurs pièces indépendamment et selon les besoins de chacun.

Après avoir choisi la puissance, il reste à décider avec quels émetteurs de chaleur vous allez équiper votre foyer (radiateur haute ou basse température, plancher chauffant ou rafraîchissant, ventilo-convecteur, etc.).

Au premier abord, l’installation d’une pompe à chaleur air-eau peut sembler un investissement important. Cependant, avec les différentes aides disponibles (gouvernementales, régionales et autres), vous pouvez réduire considérablement le coût de votre pompe à chaleur.

Par conséquent, vous pouvez récupérer pleinement votre investissement après quelques années. Ce calcul est effectué après prise en compte de plusieurs conditions telles que les ressources du ménage et la taille du logement.
Des aides financières et primes énergies sont disponibles (Ma Prime Renov’, TVA 5,5%, éco-prêts à taux zéro…) car la PAC possède une haute efficacité énergétique. Ils s’adressent aux locataires ou propriétaires occupants qui effectuent des travaux de rénovation énergétique par un chauffagiste certifié RGE, tel que votre Plombier Chauffagiste Logista Hometech.

Pour l’installation et entretien de votre système de chauffage, faites appel à votre installateur Logista Hometech certifié QUALIPAC RGE.

Quelle puissance idéale pour chauffer un logement de 150m²

Volume à chauffer : La chaleur étant diffusée dans le volume, et pas seulement en surface, il est important de considérer le volume intérieur à chauffer. Le volume est calculé en multipliant la surface par la hauteur sous plafond.
Ainsi pour une maison de 150 mètres carrés, avec une hauteur sous plafond de 2,5 mètres, la puissance idéale est de 3kW à 10kW.

Température extérieure : Chaque zone géographique est définie par une table établie par la norme NF EN 12837. La température de base extérieure est la température la plus basse enregistrée pendant au moins 5 jours de l’année dans chaque secteur.
Le tableau divise la France en 9 zones de la zone A à la zone I, mais le calcul de la température de base doit tenir compte de l’altitude, ainsi que de la zone dans laquelle se situe la maison.

Température ambiante : La température ambiante est la température qu’un propriétaire souhaite avoir dans sa maison. La température de confort est généralement estimée à 21°C, même si 19°C est généralement recommandées.

Facteur de construction : Pour calculer la puissance nécessaire au chauffage, vous devez connaître son facteur de construction. Cela dépend de la qualité de l’isolation et des déperditions de la maison.
Vous pouvez connaître le facteur de construction de votre logement en vous référant aux normes de réglementation thermique (RT) auxquelles il adhère. Ainsi pour les maisons conformes à la RT 2012 le coefficient est de 0,7, la RT 2005 est de 0,75 et la RT 2000 est de 0,85.

Les risques d’une pompe à chaleur surdimensionnée

Lorsque la puissance de la pompe à chaleur dépasse les besoins de chauffage de votre maison, elle est sous-dimensionnée, la forçant à fonctionner soudainement afin que la maison ne surchauffe pas.

Si votre pompe est surdimensionnée, vous vous retrouvez avec un appareil qui consomme plus que nécessaire et qui cassera rapidement.
Arrêter et redémarrer fréquemment la pompe dans ces conditions l’usera et l’endommagera plus rapidement. Dans ce cas, le compresseur s’usera prématurément, entraînant des réparations coûteuses.

Les risques d’une pompe à chaleur sous-dimensionnée

Une petite pompe à chaleur est une thermopompe dont la puissance est inférieure aux besoins de chauffage de votre maison. Dans ce cas, le niveau de confort visé n’est pas atteint, la pompe à chaleur tourne à plein régime, et elle est surutilisée pour rien.

Un système d’appoint (chaudière gaz, chaudière fioul ou chauffage électrique) est alors nécessaire pour pallier le manque de chauffage. Dans ce cas, votre investissement est inutile et votre facture de chauffage sera plus élevée.

Attention à bien vérifier le COP de la pompe à chaleur avant son installation : L’efficacité d’une pompe à chaleur est représentée par un coefficient de performance appelé COP. Il décrit le rapport entre les calories produites par un système de chauffage et l’énergie consommée (facture d’énergie). Elle est mesurée en laboratoire selon les normes européennes

Astuce : Vous pouvez économiser en amont sur votre projet en choisissant une pompe à chaleur qui correspond à vos besoins et dispose de professionnels dimensionnés pour répondre aux différentes contraintes de votre habitation. Isoler votre maison vous fera également économiser beaucoup d’argent. Par exemple, vous pouvez réduire vos besoins de chauffage jusqu’à 30 % en isolant votre toit. L’isolation doit être faite avant de choisir une thermopompe ou faire partie intégrante d’un projet de rénovation énergétique.
Pour installer la pompe à chaleur faites appel à votre installateur certifié RGE.

Connexion

Connexion