Chaudière gaz basse température

Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
13.0kW39.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option
Filtre
Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
13.0kW39.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option

Une chaudière gaz basse température, qu’est-ce que c’est ?

Comme leur nom l’indique, les chaudières “basse température” produisent moins de chaleur que les chaudières dites “standard”. Là où les anciens modèles chauffaient l’eau à environ 90°C, les chaudières basse température ne pouvaient atteindre que 50°C, voire moins pour certaines installations. Ainsi, le fait de chauffer moins l’eau injectée dans le réseau de chauffage permet naturellement d’économiser de l’énergie. Le petit plus : les fumées de combustion ne sont pas non plus trop chaudes, ce qui facilite leur évacuation. Les chaudières à gaz basse température présentent de nombreux avantages, notamment la production d’eau chaude sanitaire (ECS) pour certains modèles.

 

Le fonctionnement une chaudière gaz à basse température

Qu’il s’agisse d’une chaudière basse température gaz, fioul ou électrique, son principe de fonctionnement est le même. Ce type de modèle fonctionne avec un système de brûleur pour chauffer l’eau, qui circule ensuite dans différents  tuyaux de chauffage.

La différence avec les chaudières conventionnelles est l’énergie utilisée pour chauffer cette eau. Dans le cas des chaudières basse température, elle est beaucoup plus faible, car la température à atteindre ne dépasse pas 50°C. Autre point important : le problème du désenfumage. Les fumées des chaudières à basse température doivent être évacuées d’une manière ou d’une autre. Habituellement, cela se fait par un conduit de cheminée, mais il existe une option pour une chaudière à air pulsé. Le système est constitué d’un double conduit, le premier aspire l’air extérieur dans la chaudière, tandis que le second laisse s’échapper les produits de combustion.

 

Quelle chaudière gaz basse température choisir ?

Comme pour les autres types de chaudières, vous avez le choix entre des chaudières basse température murales et au sol. L’espace dont vous disposez pour stocker la chaudière est le principal critère qui vous permet de choisir entre les deux types de chaudière basse température. Pour les espaces restreints, choisissez une chaudière gaz basse température murale. Pour les grandes maisons qui n’ont pas de place pour une chaudière, optez pour le sol.

Des critères sont à prendre en compte pour ce choix :

  • Le rendement : Cet élément mesure le rendement de la chaudière, c’est pourquoi il faut y prêter plus d’attention. Il est mandaté par le constructeur de la chaudière du PCI, c’est-à-dire à faible pouvoir calorifique. Ceci indique la quantité d’énergie fournie par le brûleur. Cependant, cette mesure seule ne suffit pas. Il est utilisé pour calculer le PCS, le Pouvoir Calorifique Avancé, qui est lié à l’énergie récupérée par la condensation des fumées.
  • La régulation : Il n’est plus nécessaire de démontrer l’efficacité des chaudières gaz basse température, notamment en termes d’économies d’énergie. Cependant, il peut être grandement amélioré en utilisant un système de régulation. L’appareil se compose d’un thermostat intérieur qui prédit mieux les changements de température, en y adaptant le fonctionnement de la chaudière et en l’optimisant en conséquence. En installant un tel système, la chaudière pourra s’allumer et s’éteindre au besoin, lui permettant de répondre au mieux aux besoins de l’utilisateur tout en économisant le plus d’énergie possible.
  • L’évacuation des fumées : S’il y a une chose à surveiller lors de l’achat d’une chaudière gaz basse température, c’est bien le désenfumage. En effet, la combustion du gaz produit des fumées qu’il faut évacuer en toute sécurité. Il existe deux façons de se débarrasser de ces fumées : par la cheminée et par la VMC. Selon les équipements de votre habitation, choisir une chaudière qui leur correspond est primordial.
  • L’alimentation en gaz : En effet, la plupart des chaudières à gaz basse température sont conçues pour fonctionner sur le gaz naturel de ville. Cependant, tous les bâtiments ne sont pas directement raccordés au réseau de distribution de gaz de ville.

 

L’installation de la chaudière gaz basse température

Pour des questions de sécurité et de performances, il est nécessaire de confier l’installation et l’entretien de votre chaudière à des professionnels. Seul les chauffagistes certifié RGE peuvent installer votre chaudière basse température dans le respect des normes. Ce dernier vous fournira des recommandations de chaudière pour optimiser les performances et l’utilisation de votre équipement de chauffage le jour de l’installation ou lors de sa visite d’entretien annuelle obligatoire.

Installer une chaudière basse température dans le cadre d’un remplacement de chaudière n’est pas une opération compliquée (pour un chauffagiste professionnel). Si vous disposez d’un chauffage central, l’installation se résume au raccordement de la chaudière au système de chauffage existant.

Faire installer votre chaudière basse température par un professionnel vous garantira également un fonctionnement optimal de vos équipements (une configuration adaptée à votre habitation). Spécialiste de l’installation thermique, Logista Hometech certifié RGE est votre partenaire pour l’installation de toutes les marques de chaudières gaz basse température : Atlantic, Frisquet, Saunier Duval, De Dietrich, Elm Leblanc…

 

La différence entre une chaudière gaz classique et une chaudière gaz basse température

Le principe de fonctionnement d’une chaudière gaz à basse température est simple : comme une chaudière à gaz classique, une chaudière basse température chauffe un liquide caloporteur, généralement de l’eau, dans une chambre de combustion. Le liquide caloporteur, qui a atteint la température optimale, est acheminé via le système de chauffage central vers différents émetteurs de chauffage répartis dans l’habitation. Cependant, contrairement à la température de chauffage des chaudières à gaz traditionnelles, qui est d’environ 90-120 °C, la température de chauffage des chaudières à basse température est de 40-50 °C. L’objectif est d’augmenter la température des fumées de combustion de 300°C pour une chaudière classique à 120°C pour une chaudière basse température (BT) de même puissance.

 

Quels sont les avantages d’une chaudière gaz basse température 

Les chaudières basse température présentent les avantages suivants :

  • Elle offre un bon rapport performance/prix (vous pouvez réaliser d’importantes économies d’énergie)
  • Elle excelle dans le respect de l’environnement et de l’écologie.
  • Les gaz libérés sont très pauvres en dioxyde de carbone (en fait, ils sont relativement froids)
  • Associé à un plancher basse température ou à un radiateur, elle assure un confort optimal dans l’habitation.
  • Le fonctionnement est automatisé, simple et propre.
  • Le carburant brûle très lentement.

 

Entretenir votre chaudière à basse température par un professionnel

À partir de septembre 2009, décret n°2009-64 “Arrêté du 15 septembre 2009 relatif à l’entretien annuel des chaudières d’une puissance nominale comprise entre 4 et 400 kW”. Le décret met fin à l’entretien annuel obligatoire des chaudières pour toutes les chaudières entre 4 kW et 400 kW

Cette inspection est conçue pour prolonger la durée de vie de votre équipement et minimiser les risques d’accidents. Une chaudière mal entretenue émet des fumées toxiques et présente un risque d’inflammabilité. L’entretien de la chaudière coûte entre 100 et 250 euros. Pour économiser 20€ sur votre prochaine inspection, demandez votre devis d’entretien directement sur notre site internet.

Les chaudières basse température vous apportent les avantages d’un chauffage économique, fiable et efficace. En cas de doute, une chaudière à condensation est un modèle plus respectueux de l’environnement.

Que ce soit pour l’installation, la mise en service, l’entretien ou le dépannage de la chaudière gaz à basse température ou pour tout autre système de chauffage, contactez votre Plombier-Chauffagiste Logista Hometech certifié RGE.

Connexion

Connexion