Chauffe-eau thermodynamique

Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
5.0kW39.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option
Filtre
Usage
Sélectionner une option
Nombre de douche et baignoire
Sélectionner une option
Surface à chauffer
Sélectionner une option
Marque
Puissance thermique
5.0kW39.0kW
Nombre d'habitants
Position de la chaudière
Sélectionner une option
Type de bloc
Sélectionner une option
Capacité du ballon
Sélectionner une option
Évacuation des fumées
Sélectionner une option
Type de Chaudière
Sélectionner une option

Tout savoir sur le chauffe-eau thermodynamique

Pour le remplacement de votre cumulus électrique énergivore ou de votre chauffe-eau gaz polluant, le chauffe-eau thermodynamique est une alternative idéale pour la production d’eau chaude sanitaire, ECS. Un investissement coûteux qui est vite rentabilisée grâce aux économies d’énergies réalisées.

Comment fonctionne le chauffe-eau thermodynamique

Contrairement au chauffe-eau gaz, le chauffe-eau thermodynamique est composé d’une pompe à chaleur air/eau et d’un ballon dédié au stockage de l’eau. Il fonctionne sur le principe de l’énergie aérothermique, grâce au ventilateur il tire son énergie des calories de l’air intérieur ou extérieur. L’air est chauffé par le liquide réfrigérant, qui passe à état gazeux. Le compresseur élève ensuite la température de ce gaz avant qu’il ne soit reconverti en liquide dans le condenseur. Le liquide s’évapore alors et le cycle recommence. L’eau chaude sanitaire est accumulée dans le ballon.

Le liquide réfrigérant est un fluide caloporteur composé de fluorocarbures chlorés, de fluorocarbures partiellement chlorés et de fluorocarbures. Produits nocifs pour l’environnement et nécessitant une inspection régulière du circuit de chauffage de l’eau pour détecter les fuites. La pression du fluide, le nettoyage du filtre et les réglages de l’appareil sont aussi à vérifier une fois par an par un plombier chauffagiste certifié RGE et QualiPAC.

Voici la composition d’un chauffe-eau thermodynamique :

  • Pompe à chaleur air/eau avec ventilateur.
  • Module de contrôle avec programmateur de température (thermostat).
  • Groupe de sécurité pour le contrôle de l’accumulation dans le ballon d’eau chaude sanitaire.
  • En appoint une résistance électrique avec anode.
  • Sondes pour le soutirage ECS.
  • Échangeur hydraulique à serpentin.
  • Isolation interne de l’unité avec de la mousse de polyuréthane.

Provenance de la chaleur : air intérieur – air extérieur

Pour une utilisation en air ambiant intérieur, la seule condition d’installation est que le chauffe-eau soit installé dans une pièce d’au moins 10 m2. Une pièce tempérée : buanderie, garage, grande salle de bain sont idéales.

Pour utiliser l’air extérieur, le chauffe-eau doit être raccordé à l’extérieur via un conduit. A noter que ces modèles ne fonctionneront plus si la température de l’air descend en dessous de -5°C et leur rentabilité n’est pas garantie en dessous de 5°C. Ces modèles ont une résistance qui prend le contrôle même à des températures négatives. Dans ce cas, la consommation énergétique de ces appareils devient rapidement importante.

Installation et maintenance

Facile à installer, il ne nécessite pas de système d’extraction de fumée, il n’est donc pas nécessaire de faire de gros travaux dans votre maison.

La capacité moyenne des chauffe-eaux thermodynamiques est de 270 litres. Sachant que la demande journalière en eau chaude sanitaire d’une personne adulte est de 50 litres, ce type de chauffe-eau satisfait parfaitement la consommation d’eau chaude sanitaire d’une famille.

Comme pour tous les types de chauffe-eaux, il est important d’adapter votre capacité en fonction du nombre de personnes dans votre maison et de votre consommation d’eau chaude.

Enfin, comme la plupart des chauffe-eaux, un entretien régulier doit être effectué pour éviter les risques de corrosion dus à l’accumulation de calcaire. Cela protège votre équipement et évite une consommation d’énergie excessive.

Afin de bien entretenir le chauffe-eau thermodynamique, vous devez effectuer les mêmes opérations d’entretien périodique que pour tout autre ballon d’eau chaude sanitaire ou pompe à chaleur. Ainsi, une opération de maintenance doit être effectuée annuellement par un technicien qualifié RGE et QualiPAC. Il s’agit d’un entretien de base pour détecter les pannes et prolonger la durée de vie du chauffe-eau thermodynamique à 15 voire 20 ans. Au cours de l’intervention, le spécialiste effectue les principales opérations de contrôle suivantes :

  • Détartrage du cumulus
  • Détection des fuites
  • Vérifier le fonctionnement du système de ventilation
  • Fonctionnement de l’équipe de sécurité
  • Vidange de l’appareil

Un détartrage du réservoir tous les 18 mois est recommandé. Le spécialiste peut s’en charger lors de sa visite annuelle. En effet, le calcaire est l’une des principales causes de défaillance des ballons d’eau chaude thermodynamiques. Lors de l’installation d’un chauffe-eau thermodynamique, il est possible de conclure un contrat d’entretien avec un technicien certifié RGE et QualiPAC.

La vidange est aussi une étape importante pour l’entretien de votre appareil. Cette étape peut être réalisée sans faire appel à un professionnel. Pour vidanger le chauffe-eau thermodynamique, débranchez l’appareil du secteur et fermez le robinet central qui permet l’arrivée d’eau. Ensuite, tous les robinets doivent être ouverts côté eau chaude : robinet de salle de bain (lavabo, douche, baignoire), évier de cuisine, etc.

Enfin, l’ouverture de la vanne de vidange du chauffe-eau thermodynamique permet de lancer l’opération de maintenance.

La vidange du chauffe-eau thermodynamique n’est pas une opération d’entretien périodique optionnelle.

Les pannes fréquentes d’un chauffe-eau thermodynamique

Si les opérations de maintenance sur le chauffe-eau thermodynamique sont indispensables, c’est que la cause la plus fréquente de pannes est généralement le manque de maintenance sur l’évaporateur. L’évaporateur peut être bouché ou gelé par le froid. Si vous ne l’avez pas nettoyé, le manque d’entretien est facilement perceptible du fait d’une pression trop basse dans le circuit de refroidissement ou des problèmes de ventilateur.

Les autres pannes les plus courantes sont :

Les grilles (quand elles sont obstruées)

Un défaut sur le ventilateur;

Des défaillances des sondes, etc…

Bien que le nettoyage des grilles résolve parfois le problème, le problème avec le ventilateur ou les capteurs ne peut être réparé que par un mécanicien ou un autre professionnel.

Alternative écologique et économique

Le chauffe-eau thermodynamique satisfera toute la consommation d’eau chaude sanitaire de votre ménage. Contrairement à un chauffe-eau solaire, cet appareil ne nécessite aucun équipement supplémentaire pour produire de l’ECS. En effet, les panneaux solaires ne fournissent que 70% de la consommation.

Il fonctionne de manière écologique car il utilise une source inépuisable d’énergie naturelle pour produire de la chaleur et chauffer l’eau sanitaire de votre logement. Économique, cette énergie naturelle est totalement gratuite. Certes, votre chauffe-eau nécessite un branchement électrique, mais la consommation électrique est très faible. Vos factures d’énergie baissent fortement.

Les aides pour l’achat d’un chauffe-eau thermodynamique

L’achat d’un chauffe-eau thermodynamique par l’intermédiaire d’un spécialiste agréé RGE permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 %. Seule l’installation par des professionnels qualifiés permettra d’obtenir le Crédit d’Impôt pour la Conversion d’Énergie (CITE), que le gouvernement entend encourager pour l’installation d’équipements à haute efficacité énergétique chez les particuliers.

Vous pourrez également profiter de divers avantages tels que ceux proposés par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) ou MaPrimeRenov’. Pour isoler les combles, le toit, la maison, ou simplement la pièce dans laquelle est installé le chauffe-eau thermodynamique. Il peut être nécessaire d’éviter les déperditions d’énergie pour que le chauffe-eau ait des performances énergétiques optimales.

Avantages et inconvénients d’un chauffe-eau thermodynamique

Les points forts :

  • Le principe de fonctionnement est le principal avantage. Vous pouvez réaliser d’importantes économies en utilisant de l’énergie gratuite. Sa consommation électrique est très faible, ses factures énergétiques sont réduites de près de 60% par rapport à un chauffe-eau électrique.
  • Le prix d’achat du chauffe-eau thermodynamique est assez élevé, environ 2 000 €. Cependant, l’investissement est amorti en quelques années.
  • Ce chauffe-eau adapté aux constructions neuves comme à la rénovation, conforme à la réglementation thermique RT 2012 en vigueur actuellement.
  • Un système écologique qui s’inscrit dans la transition énergétique car il utilise des énergies naturelles et renouvelables et émet très peu de polluant, notamment de gaz à effet de serre (CO2).
  • Le soutien financier de l’Etat rend le choix des chauffe-eaux thermodynamiques très avantageux. Vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt, TVA réduite, 5,5%, à condition que vos travaux soient réalisés par un spécialiste RGE, Eco-PTZ, subventions ANAH et collectivités locales.

Les points faibles :

  • L’aérothermie fonctionne en absorbant les calories de l’air absorbé par la pompe à chaleur. Cet air est ensuite rejeté en dessous de 10°C. Un air très froid, ce qui peut être inconfortable.
  • L’appareil doit être placé dans un lieu suffisamment grand. De plus, il s’agit généralement d’un appareil vertical sur socle posé au sol. Il est volumineux et très lourd. Il peut peser 400 kg.
  • Sa durée de vie est relativement courte : environ 7 ans.
  • Vous pouvez ressentir une gêne acoustique lorsque le chauffe-eau fonctionne. Le ventilateur de la pompe à chaleur est parfois bruyant.
  • Enfin, ce mode de production d’eau chaude ne fonctionne pas à 100% avec des énergies renouvelables, comme dans le cas des chauffe-eau solaires. Une alimentation électrique est nécessaire pour le bon fonctionnement du système. Puisqu’il est plus judicieux d’utiliser les calories d’un air plus chaud pendant la journée, le tarif heures creuses/heures pleines n’est pas intéressant car il consomme de l’électricité pendant les heures pleines.

Les chauffe-eaux thermodynamiques sont attractifs pour réduire les factures d’eau et économiser les factures d’énergie. L’installation de ces appareils reste une installation technique et complexe, il donc est conseillé de faire intervenir un plombier chauffagiste professionnel tel que Logista Hometech pour dimensionner et installer votre chauffe-eau thermodynamique.

Connexion

Connexion